Travailleurs domestiques et protection sociale à Katmandou, Népal

Cette fiche d'information fournit les résultats d'une enquête réalisée à Katmandou en 2019 auprès de 70 travailleurs domestiques. Des entretiens de suivi ont été organisés avec des dirigeants de travailleurs domestiques dans le cadre de la pandémie de COVID-19

  • Les fermetures inattendues qui ont commencé en mars 2020 ont empêché les travailleurs domestiques de percevoir leur salaire.
  • Le gouvernement a distribué des rations alimentaires et fourni des subventions sur les services publics de base, mais aucune compensation pour les revenus perdus.
  • Sans preuve de citoyenneté/carte d'électeur, ni recommandation de l'employeur, les travailleurs domestiques ont eu du mal à accéder aux rations alimentaires fournies par les municipalités.
  • Les colis alimentaires étaient insuffisants et ne duraient que 15 à 20 jours.
  • Les syndicats de travailleurs domestiques, HUN et GEFONT, ont entrepris des travaux de secours.

Contexte politique

Au Népal, le droit au travail et à la sécurité sociale est un droit constitutionnel. Les travailleurs domestiques sont inclus dans la loi sur le travail (2017), ils ne sont toujours pas protégés par les dispositions de la loi sur la sécurité sociale (2017) en raison du manque de mise en œuvre.

Téléchargez ici

Anglais