Au-delà des frontières et des mouvements : la résistance des travailleuses domestiques migrantes

A l'occasion du 20e anniversaire de l'adoption de la Convention internationale sur la protection des droits de tous les travailleurs migrants et des membres de leur famille, et du deuxième anniversaire du Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières (GCM) qui a été adopté par la majorité des États membres de l'ONU lors d'une conférence intergouvernementale au Maroc, suivi de près par l'approbation formelle de l'Assemblée générale des Nations Unies le 19 décembre, la Fédération internationale des travailleurs domestiques s'est réunie dans un webinaire pour célébrer la résistance des travailleurs migrants au-delà des frontières et des mouvements.

Le webinaire a commencé par un message de notre présidente, militante syndicale sud-africaine et secrétaire générale du South African Domestic Service and Allied Workers Union (SADSAWU), Myrtle Witbooi :

« Notre message doit être clair : nous, en tant que travailleurs migrants, devons commencer à nous éduquer et nous devons entrer dans l'ère de la technologie et du monde numérique. Notre téléphone portable est à nous et nous devons commencer à l'utiliser. Ce que nous avons gagné, en termes de politiques, reste immobile, et nous devons nous assurer de le sortir des tiroirs et des placards, pour que ces changements deviennent une réalité. Nous devons nous assurer que nous sommes mobilisés. Nous devons unir toutes les organisations de travailleurs migrants du monde entier pour faire pression mieux et plus fort.

Téléchargez ici

Anglais