Chargement Events

Tous les évènements

  • Cet événement est passé.

Reportage sur le lancement du Réseau Africain des Travailleurs Domestiques

Le 15 juin 2013 - Le 16 juin 2013

Le 16 juin 2013, le Réseau africain des travailleurs domestiques (AfDWN) a été lancé au Cap, en Afrique du Sud, exactement deux ans après l'adoption de la Convention sur les travailleurs domestiques (C189) et au moment même où une valise diplomatique contenant le gouvernement sud-africain les documents ratifiant la C189 étaient en route vers Genève pour être déposés officiellement au BIT. La Conférence de lancement du Réseau des Travailleurs Domestiques Africains a eu lieu les 15 et 16 juin 2013. Le Syndicat des Services Domestiques et des Travailleurs Associés d'Afrique du Sud (SADSAWU), avec le soutien du Congrès des Syndicats d'Afrique du Sud (COSATU) a accueilli la Conférence. . 95 représentants des travailleurs domestiques de 17 organisations dans 17 pays, avec un total de 95572 membres, ont participé à la Conférence, et ont été rejoints par des membres du Comité directeur et des coordinateurs de l'IDWN d'Asie, des Caraïbes, des États-Unis et d'Amérique latine, ainsi que des organisations de soutien d'Afrique du Sud et d'Europe.

Détails

Lancement du Réseau Africain des Travailleurs Domestiques, 16 juin 2013


Le 16 juin 2013, le Réseau africain des travailleurs domestiques (AfDWN) a été lancé au Cap, en Afrique du Sud, exactement deux ans après l'adoption de la Convention sur les travailleurs domestiques (C189) et au moment même où une valise diplomatique contenant le gouvernement sud-africain les documents ratifiant la C189 étaient en route vers Genève pour être déposés officiellement au BIT.

La Conférence de lancement du Réseau africain des travailleurs domestiques a eu lieu les 15 et 16 juin 2013. Le Syndicat sud-africain des services domestiques et des travailleurs connexes (SADSAWU), avec le soutien du Congrès des syndicats d'Afrique du Sud (COSATU) a accueilli la Conférence. . 95 représentants des travailleurs domestiques de 17 organisations dans 17 pays, avec un total de 95572 membres, ont participé à la Conférence, et ont été rejoints par les membres du Comité directeur et les coordinateurs de l'IDWN d'Asie, des Caraïbes, des États-Unis et d'Amérique latine, ainsi que des organisations de soutien d'Afrique du Sud et d'Europe.

La première journée a débuté avec des chansons de SADSAWU et un accueil par sa secrétaire générale, qui est également la présidente de l'IDWN, Myrtle Witbooi. Vicky Kanyoka, coordinatrice IDWN Afrique, a suivi et après avoir donné un aperçu des développements en Afrique, elle a présenté les nombreux invités et sympathisants qui ont eu le temps de parler. Il s'agit notamment de WIEGO, de l'UITA, du COSATU, du syndicat belge CSC Food and Services et bien d'autres. Un invité très spécial dans la maison était M. Virgil Seafield, négociateur en chef du gouvernement sud-africain et porte-parole pour l'Afrique lors de la CIT 2010 et 2011. Son rôle dans l'obtention de l'adoption de la Convention sur les travailleurs domestiques a été apprécié par toutes les personnes présentes. M. Herbert Mkhize, le représentant officiel du ministre du Travail (elle-même indisponible parce qu'elle était à la CIT à Genève) a ensuite pris la parole en son nom, et a tout particulièrement salué le rôle du SADASWU pour s'assurer que le gouvernement sud-africain ratifie la C189. Elizabeth Tang, coordinatrice internationale de l'IDWN, a ensuite fait le tour des progrès mondiaux dans la ratification de la C189. Après cela, les représentants des travailleurs domestiques ont présenté une mise à jour sur les activités de la campagne et les progrès réalisés dans chacun de leurs pays.

Dans l'après-midi, Elizabeth Tang et Vicky Kanyoka ont présenté des rapports sur l'IDWN dans le monde et sur l'IDWN en Afrique. Ensuite, le travail des représentants des travailleurs domestiques a commencé sérieusement. Comme le réseau devait être lancé le lendemain, il était important de convenir du nom, des objectifs, des directives opérationnelles et de la direction. Animés par Chris Bonner de WIEGO, les groupes ont examiné un projet de document et apporté des modifications à son contenu. Le lendemain matin, les lignes directrices ont été adoptées à l'unanimité (voir ci-joint) et la direction de l'AfDWN, sous la forme d'un comité directeur intérimaire (ISC), a été élue. Le CDI a ensuite élu parmi ses membres la présidente (Asmaou Bah de Guinée), la vice-présidente (Hester Stephens d'Afrique du Sud) et la secrétaire (Raimi Fatou du Bénin).

Barbro Budin de l'UITA a expliqué la relation entre l'UITA et l'IDWN et le rôle joué par l'UITA dans le soutien à l'IDWN. Les membres du comité directeur et les coordinateurs de l'IDWN - Marcelina Bautista, Jill Shenker et Fish Ip- ont ensuite pris la parole pour partager leurs expériences d'utilisation de différents outils et méthodes de communication. En tant que nouveau réseau, trouver des moyens de communication efficaces sera important, et particulièrement en Afrique où, dans de nombreuses régions, la connectivité n'est pas forte. Pendant ce temps, un comité de rédaction s'est mis au travail pour préparer une déclaration de conférence. Celle-ci a été adoptée à l'unanimité par la Conférence (voir Déclaration de la Conférence régionale africaine des travailleurs domestiques).

Et puis est venu le lancement officiel de l'AfDWN. A grand renfort de chants et de danses, une banderole a été déployée proclamant : « Lancement du Réseau Africain des Travailleurs Domestiques. Le travail domestique est un travail décent ! Cela a été suivi de brefs discours des nouveaux membres du bureau. Enfin, ce soir-là, nous avons tous célébré le lancement de l'AfDWN et la Journée internationale des travailleurs domestiques, le 16 juin. Nous avons dansé et mangé un repas spécialement préparé dans une salle magnifiquement décorée - grâce à SADSAWU et COSATU.

Ce furent deux jours incroyables. La bonne humeur et la forte coopération entre les participants en ont fait un événement spécial. IDWN en Afrique a connu une croissance et un développement remarquables au cours des cinq dernières années. C'était vraiment une célébration de cette réalisation par les travailleurs domestiques d'Afrique. Ce fut un privilège d'en faire partie.

En savoir plus :

  1. Déclaration de la Conférence Régionale Africaine des Travailleurs Domestiques : télécharger en PDF.
  2. Lignes directrices de l'AfDWN : télécharger en WORD et/ou dans PDF.
  3. Photos de lancement : afficher sur IDWN FLICKR.


La source: Chris Bonner