Sauvez la vie d'une employée de maison sri-lankaise en Arabie Saoudite

Contributeurs : Economy Next ; Nisha Varia/Human Rights Watch ; Maryam N.

Selon les informations du 23 décembre, l'exécution d'une employée de maison sri-lankaise condamnée à mort par lapidation en Arabie saoudite pour adultère a été annulée après que son gouvernement a demandé la clémence.

Mise à jour le 23 décembre :

Extraits de diverses actualités : 

  • BBC: La vie d'une employée de maison sri-lankaise qui devait être lapidée à mort en Arabie saoudite pour adultère a été épargnée, selon le ministère sri-lankais des Affaires étrangères. Elle sera plutôt emprisonnée, a déclaré le vice-ministre sri-lankais des Affaires étrangères, le Dr Harsha de Silva annoncé.
  • Gazette saoudienne : Un tribunal saoudien a commué la peine de mort prononcée contre une travailleuse domestique sri-lankaise reconnue coupable d'adultère, a annoncé mercredi le gouvernement de Colombo. « Nous avons réussi à faire annuler la peine de mort. Notre préoccupation était de nous assurer que la peine initiale n'était pas exécutée », Harsha de Silva, vice-ministre des Affaires étrangères, a déclaré aux journalistes dans la capitale sri-lankaise. « Le gouvernement du Sri Lanka souhaite reconnaître et apprécier les bons offices des autorités saoudiennes. "La sympathie, la compréhension et la préoccupation exprimées, ainsi que l'aide apportée par de nombreuses autres parties, sont également notées et profondément appréciées."  De Silva a déclaré que la femme purgerait désormais une "courte peine de prison", mais les détails sur la durée exacte pendant laquelle elle devrait rester derrière les barreaux n'étaient pas encore clairs.
  • Poste mondiale : L'Arabie saoudite a commué une femme sri-lankaise condamnée à mort par lapidation pour adultère en une peine de prison après un appel des autorités sri-lankaises, a déclaré mercredi la vice-ministre des Affaires étrangères Harsha De Silva. Lors d'une conférence de presse conjointe avec le ministre de l'Emploi à l'étranger, Thalatha Athukorala, De Silva a déclaré que le Sri Lanka avait réussi son appel aux autorités saoudiennes et avait retiré l'ordre d'exécution.
  • Courrier quotidien: Mariée, mère de deux enfants, condamnée à mort après sa condamnation en août. Un homme célibataire sri-lankais reconnu coupable avec elle a été condamné à 100 coups de fouet. Un tribunal saoudien a commué sa peine après un appel de Colombo. La femme purgerait désormais une "courte" peine de prison, selon le ministre sri-lankais.

Mise à jour le 8 décembre :

Extrait du Économie Suivant:

Les autorités saoudiennes ont accepté de rouvrir le dossier d'une employée de maison sri-lankaise condamnée à mort par lapidation pour adultère, a déclaré mardi au Parlement la vice-ministre des Affaires étrangères Harsha de Silva.

Des diplomates sri-lankais ont rencontré la femme non identifiée dans une prison saoudienne au cours du week-end et Colombo a obtenu un accord pour lui donner un nouveau procès, a déclaré le vice-ministre.

"Grâce à notre intervention, elles (les autorités saoudiennes) ont accepté de rouvrir le dossier", a déclaré de Silva au Parlement. « Cela peut être considéré comme une grande victoire. Nous lui fournirons des conseils juridiques.

La femme, une femme mariée de 45 ans et mère de deux enfants qui n'a pas été nommée, a été reconnue coupable d'adultère en août. Elle a été condamnée à mort par lapidation, tandis qu'un homme célibataire sri-lankais condamné à ses côtés a été condamné à 100 coups de fouet.

Les législateurs sri-lankais de tous les partis se sont unis pour exhorter le gouvernement à obtenir la clémence pour la femme et le pardon pour l'homme.

En savoir plus :

Un tribunal saoudien réexaminera la peine de lapidation d'une femme sri-lankaise | Le gardien
L'Arabie saoudite va 'rouvrir' l'affaire d'adultère d'une femme de ménage sri-lankaise | Bbc 
Le Conseil musulman du Sri Lanka demande au roi saoudien de gracier une femme de ménage condamnée à mort par lapidation | ColomboPage

Mise à jour le 3 décembre :

Chers amis et partenaires,

Merci d'avoir signé et partagé la pétition sur le cas de la travailleuse domestique sri-lankaise en Arabie Saoudite.

Nous aimerions avoir une mise à jour de notre source fiable : le travailleur domestique sri-lankais qui a été condamné à mort ne doit pas être exécuté ce vendredi.

Notre partenaire, Human Rights Watch (HRW) cherche maintenant plus de confirmation, c'est-à-dire :

  • Elle a été condamnée à mort par un tribunal inférieur, mais cela devrait faire l'objet d'un appel et ce processus prend généralement environ un an.
  • Nous avons documenté au moins 4-5 condamnations à la lapidation au cours des dernières années, mais aucune n'a été exécutée, ce qui est plus susceptible d'être commuée en emprisonnement.
  • La travailleuse domestique ne fait pas partie des 50 personnes devant être exécutées et ne semble pas l'être car la peine doit être confirmée par la Cour suprême avant d'être exécutée.
  • De toute évidence, l'attention et la défense de son cas sont très importantes car personne ne devrait être arrêté ou emprisonné pour adultère, et elle a en effet été condamnée à mort par un tribunal inférieur. Les travailleurs domestiques migrants sont particulièrement vulnérables aux processus inéquitables du système juridique saoudien.

Ce que vit cette jeune femme est horrible et injuste. Nous devons continuer à nous battre pour faire pression sur l'Arabie saoudite pour qu'elle revienne immédiatement et en toute sécurité au Sri Lanka.

Elisabeth Tang
Secrétaire général
Fédération internationale des travailleurs domestiques (FITD/FITH/FITD)

Actions à partir du 2 décembre :

Contexte:

  • L'Arabie saoudite a condamné à mort par lapidation une employée de maison sri-lankaise pour le "crime" d'adultère. Cette peine doit être exécutée vendredi, mais une pétition en ligne URGENT a été lancée pour attirer l'attention de l'Arabie saoudite et y mettre un terme. 

Pétition et actions :

Lettres des groupes concernés :

En savoir plus :

Arabie Saoudite : Arrêtez de lapider une travailleuse domestique sri-lankaise – Lancement d'une pétition en ligne | Télégraphe de Colombo
Seule une demande peut être faite sur la femme de ménage lapidée | Miroir du Sri Lanka
L'Arabie saoudite condamne à mort par lapidation une femme reconnue coupable d'adultère - son partenaire masculin reçoit 100 coups de fouet | Indépendant
Pas de solution pour les femmes lankaises qui souffrent en Arabie saoudite | Le chef du dimanche
Une femme lankaise va être lapidée à mort en Arabie saoudite | Miroir du Sri Lanka
Photo Arabie Saoudite : Arrêtez de lapider une employée de maison sri-lankaise
La source: Économie ensuite ; Nisha Varia/Human Rights Watch ; Maryam N.

Publications récentes

Rechercher