Rejoignez IDWF et ARM pour demander justice pour Shamila au Liban

Suite à l'agression raciste par la foule de deux travailleuses migrantes kenyanes à Beyrouth, le gouvernement libanais a menacé d'expulser l'une d'entre elles, Shamila.

Détails

À la suite de l'agression raciste par la foule de deux travailleuses migrantes kenyanes à Beyrouth, le gouvernement libanais a menacé d'expulser l'une d'entre elles, Shamila, en juillet 2018.

Dans un effort continu pour faire pression sur le gouvernement afin qu'il autorise Shamila à rester et à travailler légalement dans le pays, la Fédération internationale des travailleurs domestiques (FITD) et le Mouvement contre le racisme (ARM) ont publié cette vidéo avec Elizabeth Tang, secrétaire générale de l'FITD, sur l'affaire - et les injustices plus larges auxquelles sont confrontés les travailleurs migrants "sans papiers" au Liban.

Nous vous invitons à regarder et à partager la vidéo, et à vous joindre à l'IDWF et à l'ARM pour demander :

1/ Le gouvernement doit arrêter l'expulsion de Shamila et la soutenir dans la résolution de son statut légal au Liban

2/ Le gouvernement doit arrêter la criminalisation, l'arrestation et la déportation des travailleurs en situation irrégulière au Liban

La source: تحقيق العدالة لشاميلة – Justice pour Shamila – IDWF & ARM

Publications récentes

Rechercher